Translate this blog

BONABIO lutte pour la consommation des fruits BIO

Dans son numéro de mai 2018 le magazine 60 millions de consommateurs dresse la liste des fruits et légumes les plus contaminés par les pesticides considérés comme dangereux pour la santé. Depuis que l'ONG Générations Futures a dénoncé la présence de traces de glyphosate dans de nombreux aliments la chasse aux pesticides prend de plus en plus d'ampleur. Ayant établi un classement des fruits et légumes les plus contaminés...

Nos champs vont très mal, quoi faire?

Nature empoisonnée, sols bétonnés, hécatombe d'abeilles ou d'oiseaux… nous proposons de rendre obligatoire l'agriculture biologique, pour préserver le monde du vivant et mobiliser autour d'une biodiversité en danger qui mériterait beaucoup plus d'attention car on parle de vie ou de mort. En mars 2018, une étude choc du CNRS et du Muséum d'histoire

La quatrième révolution industrielle en marche

La 4° révolution industrielle peut et va affecter toutes les sources traditionnelles de l'Homme : travail, communauté, famille et identité. Aussi elle peut/va élever l'humanité vers une nouveau sens collectif basé sur l'idée d'un "destin commun". A nous de jouer! Article du professeur Klaus Schwab, le fondateur du Forum de Davos:

Vivons avec notre temps, ça change beaucoup

Produire et consommer comme pendant les Trente Glorieuses ? N'y pensons plus. Et c'est une bonne nouvelle. Des façons de faire innovantes, solidaires et écolos émergent. Economie circulaire, collaborative, locale, de fonctionnalité, biomimétisme, finance participative, numérique… Le système est déjà en train de changer et tant mieux pour nous.

L'importance de l'économie de l'énergie

L'augmentation de la consommation d'énergie met en danger notre planète. Les entreprises ont une responsabilité importante. Notre société a nommé "responsable de l'énergie" à M. Jérôme Pues. Les axes d'amélioration sont multiples et il faut une méthodologie: les normes ISO 50.001 sont un bon exemple. Aussi le travail de l'Institut Okavango : www.okavango-energy.com

Des éco-initiatives avec des éco-passeurs

Eco-passeurs organisez vous!
Comment transmettre le besoin et les exemples des éco-initiavies? Probablement on doit tous se convertir en éco-passeurs actifs. Vu qu'on est sept milliards d'habitants sur terre, il nous faudra communiquer/agir à la vitesse de multiplication des micro bactéries, des virus. Citoyens aux ordinateurs, conférences, associations, pour nous communiquer tous retours d'expériences. Ensemble nous pouvons réorienter notre civilisation.

De l'arrivée de l'anthropocène à nous

Des pyramides aux cercles 
S’informer, se divertir, créer, échanger, partager : aujourd’hui, ces gestes s’effectuent via les médias sociaux. Facebook, Twitter, LinkedIn, Wikipedia, YouTube, Instagram, Pintrest… tous ces dispositifs nous permettent à tous d’intervenir directement dans la production et la diffusion d'idées. Idéale pour la révolution anthropocène.

Aller vers une nouvelle éco-économie

La nouvelle éco-économie est bien là
Vu l'évolution des indicateurs géologiques du changement climatique, il faudrait oser -et multiplier- des nouvelles idées. La diversité et la quantité vont faire la différence pour arriver a changer nos habitudes. Certains ont fait des bâtiments à énergie positive. D'autres des boulettes avec des graines sauvages avec des engrais pour leur survie dans le temps: ce sont des graines-bombes à larguer dans des champs, des jardins urbains pour inverser le déclin des pollinisateurs. Toute l'économie est en changement rapide

Des éco-matériaux pour bâtiments post-holocène

Les éco-matériaux ne sont pas plus chers
Paille pour isoler des mûres, des bardages en bois non-traité, de la cellulose, de la terre, du papier pour étanchéité, du verre expansé, des fibres de lin et de chanvre, un peu des métaux... Tout existe à la pratique, et avec des coûts semblables au matériaux du passé. Les bâtisseurs d'aujourd'hui sont près a donner toutes informations utiles pour rendre des services éco-systémiques! Contagions nous vite.

Agir contre le KO écologique & économique

Des indicateurs nous interpellent
La majorité des indicateurs de la vie de notre planète sont au rouge. L’inertie de notre complexe système écologique et économique nous pousse à trouver des stratégies pour dynamiser les possibilités de changements et avancer dans l'ordre nouveau, avec efficacité.

Longues pénuries & analyses/solutions adaptées

Production locale aux moyen age
Pendant le moyen âge et même après, la pénurie d'aliments était une constante qui freinait le développent humain. Beaucoup de moines avaient décidé alors de se barricader et d'établir des potagers pour échapper avec succès aux famines. Dans ce début du XXI siècle la pénurie est environnementale et la menace principale est l’activité erronée/trop-intensive de l'être humain.

Les liens entre l'éco-solidarité et l'entreprise

Il faut combattre la pauvreté dans le monde
L'éco-solidarité fait partie de la vie des entreprises avec le mécénat des compétences, les congés solidaires, l'entrepreneuriat social. Les pistes pour répondre à un besoin d'engagement sociétal tout en menant une vie professionnelle réussie sont multiples. Ci-joint une note de Sophie Viguier-Vinson.

Exemplaire: engagé bio et éclaireur eco

L'éco habitat, l'éco bureau sont une réalité
L'éco-habitat est en fête. L’inauguration en 2013 du nouveau siège social d'Ecocert en Pays d'Oc, près de Toulouse, nous apprend beaucoup de choses. Une construction 100% éco-responsable, innovante et à énergie positive est possible sans avoir des coûts déraisonnables. Contrairement à des idées reçues, le prix du m² d'un bâtiment responsable a des coûts d'environ 1670€/m². William Vidal, le moteur de cette société ouvre les dossiers de son projet, prends de son temps, pour informer gratuitement et en détail aux futures bâtisseurs intéressés: bel exemple de complicité et de solidarité pour le bien de l'environnement. Sans brevets et avec des "éco-passeurs", l'avenir nous promet d'avancer dans son élan de progrès, pour le bien de notre éco-système.

Le pouvoir des citoyens. "The power of you"

Nos achats sont déterminants pour changer le monde
Le pouvoir de changer les choses ensemble est vrai. Ensemble: les petits producteurs et les travailleurs, les pouvoirs publiques et la société civile, les médias, les acteurs économiques, les consommateurs. Avec vos achats vous votez tous les jours!  "The power of you". 

L'enrichissement mutuel écologie & économie

L'écologie et l'économie sont interactives
Il faudrait marquer une rupture, impulser un discours différent, porté sur l’innovation de rupture, l’esprit classique d’entreprendre et l’économie verte circulaire et biologique. Notre plus grand défi aujourd'hui est de faire rimer écologie avec économie, car l’écologie est la meilleure source d’emplois et de richesses à moyen et long terme. Du business et du sens: le pouvoir des entreprises au profit de tous.

La responsabilité de nous autres consommateurs

Nous devrions nous habituer à regarder de près les entreprises qui nous fournissent nos produits de consommation, de nos services. Mieux connaître leurs attitudes / leurs actions concrètes face à leur responsabilité sociétale. L'un des points forts sera l'engagement climat: l'impact climatique devrait se mesurer d'abord, ensuite se réduire voir se compenser avec des projets agricoles certifiés biologiques.

Transports d'avenir avec des éco-carburants

Les trajets en ville doivent évoluer
Des nouvelles possibilités sont en plein essor. Comment faut-il participer, encourager les éco-changements? Probablement on sera pris de court car il faudrait s'adapter très rapidement à une économie d'une logique implacablement dé-carbonisée.

Le succès lié à l'offre et à la demande

L'OFFRE: La qualité des produits. La largueur de la gamme proposée. La disponibilité des produits. L'accessibilité des produits. LA DEMANDE: L’impulsion institutionnelle. Le soutien de la société civile. Le soutien des médias. La communication d'un label. La dynamique des acteurs économiques.

Les multi impacts de l'alimentation bio

La production biologique est un système global de gestion agricole et de production alimentaire qui allie les meilleures pratiques environnementales, un haut niveau  de biodiversité, la préservation des ressources naturelles, l’application de normes élevées de bien-être animal et une méthode de production respectant la préférence des consommateurs à l’égard de produits obtenus grâce à des substances et produits naturels. (Règl UE n° 834/2007)

Des éco-inventeurs qui cèdent leur technique

Un yaourt végétarien de céréales
C’est au salon SISQA, le 12 décembre 2013, que le PDG d’Ecocert William Vidal et le président de la CCI du Gers, Michel Doligé, ont remis respectivement le prix Création et le prix Développement aux heureux gagnants,nous apprend ladepeche.fr. Innovants et bio, les produits récompensés étonnent par leur créativité et montrent la voie d’une alimentation d’avenir saine et respectueuse. Voilà l'exemple d'un inventeur qui veux donner gratuitement sa technique à tous ce qui veulent bien le suivre!